Non classé

Comment bâtir une cabane dans les arbres ?

L’arbre de la cabane : comment le choisir ?

L’un des éléments majeurs sur lesquels reposera votre construction est bien sûr l’arbre. C’est pour cette raison que son choix est très important. Dans un premier temps, l’arbre doit être suffisamment robuste et ses branches également pour supporter le poids de la cabane. Il en va de la sécurité de votre enfant par-dessus tout. Ensuite, il doit avoir des racines bien profondes et très solides. Votre arbre doit également être en pleine forme, il ne doit pas être l’objet de parasites ou de maladies qui pourraient l’affaiblir dans le temps.

Les arbres les plus disposés, qui se prêtent très aisément à la réalisation de genre de projet sont le pommier, l’érable, le sapin. Ceux qui sont proscrits pour ce type de construction en raison de leur fragilité sont les châtaigniers, les cèdres et les hêtres, pour ne citer que ces exemples. Toutefois, il est plus sûr de demander l’expertise d’un professionnel sur la santé de l’arbre.

Quelles sont les étapes de la construction de votre cabane dans les arbres ?

Dès que le choix de votre arbre est effectué avec soin, vous pouvez passer à la construction de votre cabane. Primo, l’on doit veiller à dégager toutes les branches solides, celles qui seront utilisées. Toutefois, il convient de rappeler que le choix des matériaux, principalement, le bois doit être également fait avec attention. Vous avez besoin de bois solides et durables, il est donc nécessaire qu’ils soient de très bonne qualité. Une fois que toutes les conditions sont remplies, on peut désormais passer à la construction.

La pose des solives et du plancher

La pose des solives nécessite que l’on perce l’écorce de l’arbre, mais cette tâche doit être faite avec une certaine précaution. Il ne faudrait pas percer l’écorce de telle manière à endommager ou à fragiliser l’arbre. Deux solives principales seront ainsi posées, chacune doit être en mesure d’arrimer très solidement le tronc de l’arbre. Ensuite, l’on posera les chevrons avant de passer la pose du plancher.

La construction des murs et des ouvertures de la cabane

La construction des murs de la cabane doit se faire dans le respect total de la verticalité. Pour cela, il faudra se munir d’une équerre si l’on ne veut pas avoir à démonter des murs à tout bout de champ. Lors de la construction des murs, il faut créer les ouvertures de la cabane, qu’il s’agisse des portes ou des fenêtres. Au cours de cette étape, vous devez également penser au moyen d’accès à votre cabane. Il vous est possible d’utiliser une échelle ou tout simplement de construire un escalier bien solide.

La construction du toit de la cabane dans les arbres

Vous avez le choix entre un toit plat et un toit pointu. Si vous êtes un bon bricoleur et que vous êtes convaincu de vos talents, vous pouvez opter pour le toit pointu. Ce dernier offre un excellent rendu esthétique qui se mariera très bien au décor de votre jardin. Le cas échéant, vous pouvez recourir au toit plat. Sa construction est moins fatigante et plus rapide.

Faut-il décorer votre cabane dans les arbres ?

Vous devez donner du style à votre cabane, elle doit être attirante. Pour cela, vous pouvez la décorer avec une peinture vivante qui reflète votre joie de vivre. Quelques pots remplis de fleurs aux senteurs irrésistibles sont les bienvenus. N’hésitez pas à ajouter à l’intérieur de votre cabane quelques cadres de photos de votre enfant. Un petit matelas confortable ainsi que de petits meubles seront également les bienvenus pour le confort de votre enfant. Ainsi, il pourra faire des heures de sieste dans tout le confort requis ou recevoir des amis dans son havre de paix.

Quelques démarches préalables à la construction de votre cabane dans les arbres ?

Vous devez vous renseigner auprès de la mairie de votre région afin de savoir si une telle construction nécessite un permis de construire. Si tel est le cas, vous devez effectuer les différentes démarches administratives qui se présenteront à vous afin de l’obtenir. De plus, vous pouvez appeler votre agent d’assurance pour vous assurer que votre cabane dans les arbres sera couverte. Vous pouvez également parler de votre projet à vos voisins par simple courtoisie. Ils pourront toujours avoir un œil sur votre enfant lorsque vous n’êtes pas à la maison et qu’il joue dans la cabane.