Non classé

Contrôle technique automobile, que faut-il savoir ?

Les concernés du contrôle technique

Le contrôle technique incombe à tout propriétaire de voiture. Mais voyons de façon beaucoup plus précise, ceux qui sont concernés par le contrôle technique. On le sait, le propriétaire d’un véhicule particulier est concerné. Mais les propriétaires de camionnettes aussi le sont. Ceux qui possèdent un camping-car qui pèse moins de 3,5 tonnes sont aussi potentiellement soumis à ce contrôle. Mais ce n’est pas une obligation pour les véhicules qui ont moins deux ans. Cela devient obligatoire, passé ce délai. Pour éviter toute surprise, il est préférable de considérer la date où la voiture a été mise en circulation pour la première fois. Il s’agit de la date qui est inscrite sur la carte grise.

A quel moment faire le contrôle ?

S’il s’agit d’un véhicule neuf, le premier contrôle technique peut être réalisé quatre ans plus tard. Mais il faut vraiment faire attention et ne pas dépasser cette date. D’ailleurs, il est conseillé de faire le contrôle avant la date de l’anniversaire de la première mise en circulation. Après cette première fois, le contrôle doit être fait toutes les deux années qui suivent. Pour les véhicules de collection, par contre, la visite technique s’effectue tous les 5 ans.

Le contrôle technique avant la vente

Avant de vendre une voiture, que ce soit un particulier ou une société de commercialisation d’automobiles, il y a certaines prédispositions à entreprendre. Parmi celles-ci, le contrôle technique est l’une des plus importantes. L’Etat a même rendu obligatoire ce contrôle avant-vente. Mais il n’est plus obligatoire si c’est à un garage ou à un concessionnaire que la voiture sera vendue. Le concessionnaire ou le garage pourront se charger d’effectuer le contrôle eux-mêmes. Le contrôle technique avant la vente de la voiture permet au futur acheteur de connaître de façon transparente l’état de tous les organes de sécurité de la voiture.

Le contrôle consiste en quoi ?

L’objectif d’un contrôle technique est toujours fonction du type de véhicule dont il s’agit. Mais un contrôle classique concerne les pneus, le système d’éclairage, les freins, la pollution, la direction, les équipements, etc. En règle générale, il concerne tout ce qui sécurise le conducteur, les passagers et les autres automobilistes environnants. Les véhicules qui roulent au GPL, par contre, ont un contrôle plus exigeant. Ce contrôle concerne l’étanchéité du système, les accessoires de fixation ainsi que le réservoir. Par ailleurs, les véhicules utilitaires, en plus de tous ces contrôles, doivent passer une visite technique annuelle afin de certifier sa non-pollution.

Quelle amende ?

Il est important d’être à jour vis-à-vis de votre contrôle technique. Parce que par effet de surprise, un policier pourrait vous arrêter. Si c’est le cas, l’amende que vous paierez peut s’élever jusqu’à 750 euros avec l’obligation de faire le contrôle dans le plus bref délai. Mais, par laxisme ou par gentillesse, vous pourrez payer seulement 135 euros. Dans tous les cas, vous n’aurez qu’un délai de 7 jours pour faire passer votre véhicule en contrôle technique.