Non classé

Quels sont les principaux facteurs de risque au travail?

Il est connu de tous que le travail affranchit l’homme. Mais votre activité professionnelle peut également être à la base de différents maux. Le travailleur est souvent confronté à divers facteurs de risques pendant l’exercice de ses fonctions.

Les facteurs liés au rythme de travail

Certaines circonstances exigent que le travailleur exerce ses fonctions selon un rythme présentant des risques sérieux pour sa santé. D’abord, il peut s’agir des conditions liées au travail de nuit ou au travail posté. En réalité, selon la loi, ces deux catégories de travaux se réalisent sous des horaires à peine standards. Ces aménagements de temps de travail communément appelés horaires atypiques sont ceux qui ne respectent pas certains critères. En effet, l’exercice des activités standards se fait entre 5 et 23 heures tous les jours ouvrés. Ainsi, les activités réalisées chaque semaine, du lundi au vendredi et assorties d’un temps de repos de 48 heures sont qualifiées de standards et ne présentent pas de risques majeurs pour la santé des employés.

Ensuite, la répétition d’un même mouvement lors de l’exercice d’une activité professionnelle est un facteur de risque. Il s’agit ici d’efforts physiques imposés à un membre supérieur du salarié sous une longue durée. Les conditions exigent parfois dans ce cas que ledit employé ne puisse pas manquer de réaliser l’action sans un impact négatif évident sur l’évolution des travaux. Alors, sous une fréquence élevée, ledit membre est contraint de fournir des efforts importants qui le fragilisent et impactent ainsi sa santé physique. Enfin, le « travail en équipes successives alternantes » présente des risques importants sur l’état de santé psychique de l’employé. Il s’agit d’un des facteurs de pénibilité du travail relevant de la catégorie des emplois postés.

Les facteurs liés aux contraintes physiques marquées

Pour des raisons d’insuffisance de matériels ou d’outils adéquats pour la réalisation des travaux disponibles, certaines activités exigent que les salariés portent des charges lourdes. Cet exercice peut parfois durer des heures et semble souvent se réaliser sous une contrainte absolue. 

Les vibrations mécaniques occasionnées par l’exercice des différents travaux sont également très nocives pour la santé des salariés. Il leur est enfin imposé des postures très troublantes pour leurs articulations bien que pour l’atteinte efficiente des objectifs desdites activités. Ainsi, la manutention de charges lourdes combinée aux positions imposées aux articulations des salariés est un facteur de risques au travail.

Le cadre de travail comme facteur de risques professionnels

Certaines activités souvent industrielles imposent l’exercice des fonctions dans un environnement à température extrême. Il peut s’agir d’un excès de froid ou de chaleur. Ces conditions de travail influencent le bon fonctionnement de l’organisme des employés.

Le bruit et l’exercice d’activités dans un milieu hyperbare sont également des facteurs importants de risques professionnels.

La présence de poussières ou de fumées à plein temps d’activité ou de façon fréquente conduit également le salarié vers des difficultés sanitaires non négligeables.

Ainsi, les conditions de travail présentent souvent des difficultés sanitaires liées soit à la forme physique soit à l’état psychologique des employés. Ces facteurs de risques professionnels peuvent être liés au rythme de travail ou à l’environnement de travail ( installer un garde corps exterieur entièrement sécuritaire peut aider le salarié à se sentir plus en sécurité).