Comment les banques vérifient vos salaires pour un prêt?

Comment les banques vérifient vos salaires pour un prêt?

Avant de vous accorder un crédit, les banques procèdent au préalable à la vérification de votre solvabilité. Ils se livrent à un calcul précis de vos revenus ainsi que de leur pérennité. Si vous êtes salarié, la banque va examiner la consistance de votre salaire ainsi que les charges que vous devez supporter. Découvrez ici comment les banques vérifient vos salaires pour un prêt.

L’examen du salaire

La fiche de salaire est le document scruté en premier par la banque dans la demande d’un mini prêt express. L’institution financière va commencer par examiner votre salaire net, car il représente généralement la majeure partie de vos rentrées d’argent. Après l’examen du montant, la banque va aussi accorder une attention à l’ancienneté que vous avez acquise dans votre poste de travail.

Il faut relever qu’un employé qui travaille depuis 2 ans et celui qui a accumulé 10 années dans un poste ne sont pas vus de la même façon par la banque même s’ils ont le même revenu. L’ancienneté dans votre poste de travail est un critère qui rassure le banquier. Ainsi, le salarié le plus ancien est considéré comme ayant un revenu plus stable qu’un nouveau salarié.

Si vous venez de recevoir une augmentation de salaire, elle ne sera prise en compte par la banque que si elle apparaît sur votre dernier bulletin. Certaines banques vont vous exiger un courrier de votre entreprise précisant le montant exact de l’augmentation.

La prise en compte des commissions par la banque

L’examen des revenus des commerciaux et des VRP est un peu particulier. Leur salaire est en général constitué d’une partie fixe et d’une prime variable. Cette dernière se compose en général des dividendes des commissions et aussi du remboursement des frais.

Lorsqu’un commercial est jeune dans le métier avec moins d’un an d’expérience, seule la partie fixe de son salaire est prise en compte. En général, les banques trouvent qu’il est difficile d’avoir du recul sur de tels comptes, car ils offrent une période d’observation limitée. Par conséquent, un commercial doit cumuler au moins 2 années d’expérience pour avoir plus de chance dans la demande d’un un prêt, sauf s’il dispose d’un bon salaire.

Par contre, si le commercial dispose d’au moins 3 années d’expérience la banque va considérer la totalité de ses revenus (salaire fixe et revenu variable). D’autres éléments peuvent être pris en compte par la banque dans votre demande de crédit. Il peut s’agir de:

  • Des bénéfices pour les activités non salariées

  • Des aides et les allocations sociales

  • Des loyers, les pensions et les rentes perçues

Tous ces éléments entrent dans votre revenu total s’ils constituent des fonds déposés dans votre compte. Plus ils sont importants, plus ils peuvent influencer la décision du banquier en votre faveur.