Non classé

4 conseils pour attaquer un nouveau marché

S’attaquer à un nouveau marché représente toujours un défi de taille pour toute entreprise, quel que soit son secteur d’activité. En effet, investir dans un terrain inconnu est risqué et demande une longue réflexion.

Et si le marché ciblé était en plus à l’étranger ? Là, le défi est encore plus grand.

Pour augmenter vos chances de réussite, nous avons choisi pour vous ces quelques conseils. Prenez le soin de les lire avant de vous lancer dans votre nouvelle expérience.

Bonne lecture et surtout bonne chance pour votre entreprise !

Où suis-je ? Où vais-je ?

Il importe au tout début, de faire un temps d’arrêt pour analyser objectivement la situation actuelle de votre entreprise. Ceci va permettre de savoir si vous êtes vraiment préparé pour la nouvelle phase. Posez-vous des questions du genre :

  • Ma « poche » est-elle suffisamment pleine pour supporter un nouvel investissement ?
  • Mes ressources techniques, logistiques et humaines sont-elles suffisantes ou dois-je faire appel à d’autres collaborateurs ou experts ?

Une fois que vous aurez fait le tour de votre réalité, prenez le temps de savoir où vous allez au juste. Une étude du nouveau marché s’impose pour repérer notamment :

  • Sa taille, sa qualité, sa cible,
  • Les besoins et le profil des clients,
  • Les niveaux des prix actuels et les moyens de distribution,
  • Les facteurs de risque (obstacles politiques, économiques, technologiques…), etc.

Comment me faire connaître ?

Vous serez « le » nouveau du marché ; vous aurez donc besoin de vous faire connaître pour qu’on vienne vers vous. À ce stade, une réflexion approfondie de votre stratégie d’entrée sur le marché est nécessaire. Pour ce faire,

  • L’innovation (du produit, du procédé de commercialisation, du design, etc.) serait une des clés de votre réussite,
  • Profitez du web et des nouveaux outils de marketing pour construire votre présence en ligne (publicités sur Facebook, Google AdWords, LinkedIn, etc.),
  • Soignez votre identité visuelle (votre logo au premier abord) qui en dira long sur vous…

Comment me démarquer du lot ?

Bien connaître vos futurs concurrents sur le nouveau marché est aussi un point crucial à prendre en considération. Vous devez étudier :

  • Vos concurrents directs (même produit ou service),
  • Vos concurrents indirects (même besoin mais pas le même produit ou service),
  • Les caractéristiques précises des produits et services qu’ils proposent,
  • Leurs prix, leurs stratégies, leurs projets, etc.

Une fois cette idée plus ou moins détaillée construite, sortez du lot en proposant, entre autres,

  • Un prix moins élevé,
  • Une réponse à la demande plus précise avec une meilleure qualité du produit ou service,
  • Une utilisation plus facile,
  • Un mode de distribution plus adapté,
  • Un processus d’achat plus simplifié,
  • Un service clients qui fera parler de vous,
  • Et même un design original.

Et si je vise un marché à l’international ?

Attaquer un marché à l’étranger n’est pas du tout une tâche facile. Plusieurs points doivent être respectés.

  • Recrutez un natif du pays et/ou faites-vous aider par un expert ou un consultant local (vous pouvez en trouver facilement via Google ou LinkedIn par exemple),
  • Traduisez tous les contenus nécessaires : sites web, contrats, brochures et fiches produits, livres blancs… Vous pouvez dans ce sens, recourir à un cabinet de traduction pour garantir la qualité du résultat.
  • Proposez un produit ou un service adapté au plus près, au besoin local,
  • Évitez les secteurs saturés car il vous serait difficile de coexister avec les entreprises locales…