Tout savoir sur le Monastères Des Météores

Tout savoir sur le Monastères Des Météores

Les monastères de Météores sont une des attractions de la Grèce. Dans cet article, nous allons vous faire découvrir ce site qui a été déclaré patrimoine mondial de l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science et la Culture en 1988.

Des roches envoyées du ciel

Les monastères des Météores sont loin des complexes les plus grands de la Grèce. Situé en Thelassir, ce site, également touristique, accueille des milliers de touristes par an. C’est difficile d’aller en voyage sans y faire un tour. L’histoire raconte que des roches ont été envoyées du ciel pour former ce lieu hautement mythique. L’objectif, d’après la mythologie grecque, était de permettre aux ascètes de trouver un cadre idéal pour leurs retraites et pour pouvoir prier avec le calme qu’il faut.

Quels sont les monastères de Météores ?

Pour tous ceux qui désirent aller à Thelassir, découvrir les monastères de Météores, il faudrait d’abord savoir que l’été y est chaud et orageux. Toujours en parlant de climat, il est à noter que l’hiver est souvent froid et neigeux. La période du mois de novembre à mars est la période des pluies et celle allant d’avril à septembre est caractérisée par des orages et une température élevée.

Les 6 monastères

Le premier monastère que nous allons évoquer est celui du Grand Météore. C’est un moine qui a des origines du Mont Athos qui serait à l’origine de ce monastère. Il aurait connu le jour près de quatorze siècles après Jésus Christ. Parmi les 6 monastères, il est le plus grand de par sa taille et son âge. Son altitude serait de 615 m. Dans l’église de transfiguration qui s’y trouve, les visiteurs ont l’occasion de voir des fresques qui existent depuis le XIVe siècle. D’autres lieux attrayants sont à découvrir comme : un magnifique musée, des ossements des personnes qui y résidaient à l’époque, les cuisines du monastère, les caves à vins et la sacristie. Il peut être visité pratiquement tous les jours entre 9 heures et 17 heures Il faudra quand même noter que ce lieu est fermé les mardis de la période du 1er avril au 31 octobre et les mardis et mercredi de la période du 1er novembre au 31 mars.

Le second monastère est celui de la Sainte Trinité. Ce monastère qui a servi de cadre de tournage au célèbre film « James Bond, Rien que pour vos yeux ». Il a connu le jour au XIVe siècle. Le monastère de la Sainte Trinité a été une des victimes de la seconde guerre mondiale. Les Allemands l’avaient pillé en pleine guerre et ont emporté tous ces trésors. Il y reste tout de même quelques frasques qui valent le détour. Il est fermé les jeudis du 1er avril au 31 octobre et les mercredis et jeudi de la période allant du 1er novembre au 31 mars. À part ces périodes, son accès est possible tous les jours de 10 heures à 16 heures.

Fondé au XVIe siècle, le monastère de Roussanou a été habité par des nonnes. Il faut prendre par un léger pont pour y accéder. Bâti sur un rocher, il regorge de magnifiques fresques qu’on peut découvrir dans l’église qui s’y trouve. Pour le visiter il faut y aller tous les jours (9 heures à 17 h 45) de la semaine sauf les mercredis si c’est dans la période allant du 1er avril au 31 octobre. Du 1er novembre au 31 mars, il est également fermé les mercredis avec des heures de visite pour les autres jours qui est de 9 heures à 14 heures.

Le monastère Saint-Nicolas d’Anapafsas est occupé par un Moine. C’est ce monastère qui abrite les œuvres du peintre Theophanes Strelitzas. Il a été créé au début du XIVe siècle. Il est fermé les vendredis du 1er novembre au 31 mars et du 1er avril au 31 octobre. À part cette période, vous pouvez le visiter tous les jours de la semaine entre 9 heures et 15 h 30.

Varlaam a donné son nom au monastère qu’il a créé en 1 350. Il a été rénové par deux riches moines en 1 517. L’histoire qui entoure ce monastère est que ces deux moines venus d’Ionanina ont pris 20 ans pour rassembler le matériel de rénovation au sommet du mont et 20 jours seulement pour finaliser la rénovation. L’autre attraction de ce monastère est cette gigantesque citerne qui permet d’emmagasiner 12 tonnes d’eau de pluie.

Après ces monastères, il y a également le monastère de Saint-Etienne.

Pour visiter ces monastères, il faut séjourner dans la ville de Kalampaka. Des hôtels de luxe et des guides pourront vous aider à rendre agréable votre séjour. Vous pourrez découvrir ces différents lieux à pied ou faire une randonnée à vélo.